ENSEIRB-MATMECA

Grande Ecole d'ingénieurs généraliste avec des spécialisations ds le domaine des Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication ainsi que dans les domaines des Mathématiques appliquées et de la Mécanique.

Pour découvrir la plaquette et le programme des formations, cliquez sur l'image correspondante.


Ces 2 fichiers sont disponibles au format pdf. Pour les télécharger, cliquez sur les liens ci-dessous :

Le Mot du directeur

"Notre école propose 6 filières de formation appuyées sur une large variété de disciplines scientifiques : mathématiques, informatique, électronique, mécanique, automatique, traitement du signal, télécommunications, robotique... Elle forme des ingénieurs prêts à répondre aux grands enjeux du XXIème siècle dotés de compétences nécessaires à la conception de systèmes complexes, comme les systèmes d’information, les réseaux télécoms, les engins aéronautiques et spatiaux, la production d’énergie. Ces secteurs d'avenir, porteurs d'innovations technologiques, offrent à nos ingénieurs d'excellentes conditions d'insertion professionnelle et des perspectives de carrières riches et variées.

Première école d'Aquitaine avec plus de 1220 élèves-ingénieurs, son niveau d'excellence est reconnu dans divers classements. Dotée de moyens importants, d'équipements et de logiciels de pointe, elle propose une pédagogie axée sur des projets innovants et s'appuie sur la performance de ses laboratoires de recherche, reconnus au niveau national et international parmi les meilleurs de leur spécialité."

Marc Phalippou

Des formations de haut niveau

L’ingénieur d’aujourd’hui doit être efficace, immédiatement opérationnel pour les entreprises et capable de s’adapter aux mutations technologiques. Afin de former des ingénieurs en parfaite adéquation avec les besoins des entreprises, l’ENSEIRB-MATMECA propose des formations scientifiques et techniques de haut niveau dans le domaine des STIC ainsi que dans les domaines des Mathématiques appliquées et de la Mécanique, centrées sur la performance, enrichies par des enseignements en langues, en management et en gestion.

La formation pratique basée sur des projets innovants et plusieurs stages, permet à nos ingénieurs de s’insérer très rapidement dans la vie active.

A l’ENSEIRB-MATMECA, vous profiterez d’infrastructures modernes, d’équipements et de logiciels de pointe, d’une vie associative très riche et travaillerez avec une équipe pédagogique de haut niveau composée d’enseignants, de docteurs, d’ingénieurs et d’industriels.

 

Membre du réseau des "écoles associées" de l'Institut Mines-Télécom

Depuis janvier 2010, l'école a intégré le réseau des "écoles associées" de l'Institut Mines-Télécom afin de développer des synergies et des coopérations dans les domaines de la formation, de la recherche et de l'innovation, liés aux secteurs des STIC ( Sciences et technologies de l'information et de la communication).


Un réseau d'écoles

L'ENSEIRB-MATMECA appartient au réseau des 229 écoles de management, d'ingénieurs et établissements d'enseignement supérieur de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE). 

Elle est également membre de la Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d'Ingénieurs (CDEFI).

 

L'Institut Polytechnique de Bordeaux (IPB)

Crée en avril 2009, l'IPB rassemble 8 écoles d'ingénieurs publiques de bordeaux : 5 écoles internes et 3 écoles sous convention*

L'IPB, un projet ambitieux et novateur

Cet Institut de statut EPSCP, (Etablissement Public à Caractère Scientifique, Culturel et Professionnel) constitué sous la forme d’un Grand Etablissement est un exemple unique en France.

Objectifs de l'IPB : construire un groupe fort d'écoles

L’Institut a notamment comme objectifs d’accroître la visibilité nationale et internationale des écoles, d’augmenter le nombre d’ingénieurs formés en Aquitaine, de développer de nouvelles filières de formations répondant aux besoins des entreprises et d’intensifier l’attractivité du site bordelais pour le recrutement des élèves ‐ingénieurs.

Les missions de l'IPB

L’IPB a des missions d’enseignement, de recherche, de diffusion de la culture scientifique et technologique et de transfert de technologie. Il a vocation à délivrer des titres d’ingénieurs et à concourir au sein du PRES Université de Bordeaux au développement des formations doctorales.

La constitution de l’Institut s’accompagnera d’une dynamique de regroupement des formations d’ingénieurs. Dans une volonté d’affichage thématique deux fusions d’écoles vont avoir lieu : entre l’ENSCPB et l’ISTAB d’une part et l’ENSEIRB, MATMECA d’autre part.

www.ipb.fr

 

Le Pôle de Recherche et d'Enseignement Supérieur (PRES) "Université de Bordeaux"


PRESlogoEn 2009, L’IPB se substitut aux écoles et devient membre fondateur du PRES« Université de Bordeaux ». 

Depuis janvier 2007, les quatre Universités de Bordeaux, trois écoles d’ingénieurs (l’ENSEIRB, l’ENITAB, l’ENSCPB) et l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux (IEP) se sont collectivement regroupés pour mutualiser leurs ressources et développer des projets novateurs dans les domaines de la formation et de la recherche. Cette nouvelle forme de coopération a alors pris la forme d’un Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur « Université de Bordeaux », ayant pour statut celui d’un établissement public de coopération scientifique (EPCS).


Les missions du PRES Université de Bordeaux


L'Université de Bordeaux se voit confier des compétences significatives tant en matière de recherche et de valorisation que de formation, notamment au niveau doctoral. Le développement attendu de la coopération entre les différents établissements qui le constitue, permet la structuration de l’enseignement supérieur et de la recherche sur le site bordelais et l’émergence d’un pôle à forte lisibilité internationale en Aquitaine. De plus, cette initiative collective ambitieuse permet de donner plus de cohérence, plus de visibilité et un rayonnement accru à ces établissements.


Le décret portant sur la création de cet établissement public de coopération scientifique à Bordeaux a été publié dans le Journal Officiel du vendredi 22 mars.

Pour en savoir plus sur le PRES université de Bordeaux